KiK-Verband – alles für Kind und Kirche

Enfant et solidarité – Tanzanie 2014


TanzanieLes conflits armés dans la région des Grands Lacs ont eu pour conséquence un énorme flot de réfugiés. Beaucoup de réfugiés sont des enfants, souvent complètement abandonnés et laissés à eux-mêmes. Ils essaient de survivre en travaillant comme ils peuvent dans les camps de réfugiés. Beaucoup sont tombés dans la délinquance. Depuis dix ans, grâce à l’aide de l’ASED, des Ecoles du dimanche ont vu le jour dans ces camps. Les enfants n’y apprennent pas seulement les histoires de la Bible, mais ils y reçoivent aussi un enseignement général. Les enseignants mettent particulièrement l’accent sur les valeurs chrétiennes. Lorsqu’on visite les camps, on perçoit tout de suite la différence entre les enfants qui fréquentent régulièrement une Ecole du dimanche et ceux qui ne reçoivent aucune éducation.

MINAN, avec le soutien de la Mission am Nil, vient en aide à des réfugiés de la Rép. Démocratique du Congo, du Rwanda et du Burundi. Dans le camp de Nyarungusu (70’600 réfugiés dont 45’000 enfants et jeunes) des formateurs spécialisés organisent l’Ecole du dimanche dans des conditions extrêmement difficiles :
  • Formation de responsables qui forment et encadrent des centaines de moniteurs d’Ecole du dimanche
  • Création de matériel pour la formation des moniteurs et pour les rencontres d’Ecole du dimanche
  • camps bibliques et journées pour les Ecoles du dimanche
  • Aide sociale pour les orphelins les plus démunis

Le travail des Ecoles du dimanche est très important parce qu’il influence positivement le développement des enfants. (Rapport MN, 2010)

Télécharger dossier didactique (PDF, 4.6 MB)
Télécharger papillon (PDF, 1.7 MB)

retour